Une arrivée mouvementée à Guernesey

DSC06216
Day 10 / Saint Helier - La Bailloterie / 36km / Total 464km

Ça y est nous voilà désormais à Guernesey mais la traversée ne s’est pas passée tout à fait comme prévue. Nous devions arriver à Saint Peter Port la capitale de l’île à 21 heures ce qui faisait certes un peu tard, mais rien d’infaisable non plus. Nous avions 5 kilomètres de vélo pour aller au camping et monter la tente. A priori ça passait avant la nuit… Sauf que la compagnie de ferry n’a pas très bien gérée l’embarquement avec deux bateaux qui partaient presque en même temps. C’est donc avec une bonne heure de retard que nous avons quitté Jersey. Et le bateau n’a pas rattrapé son retard durant la traversée qui n’a pas elle non plus été de tout repos. L’espace dans ce bateau était tout petit avec des plafonds très bas et un tangage assez important. Par contre pour sortir du bateau, privilège aux vélos, nous voyons même la porte s’abaisser devant nous. Et nous pouvons vite constater qu’il fait bien nuit et nous avons toujours nos 5 kilomètres pour aller au camping. Heureusement nous les avions prévenus de notre arrivée tardive et nous avions reçu le numéro de notre emplacement. Nous avons quand même été très content de voir quelqu’un à notre arrivée pour nous indiquer l’emplacement. Parce qu’avec la nuit et la fatigue pas sur qu’on l’ai trouvé facilement! Nous avons installé la tente à la lumière de la frontale ce qui ne nous était jamais arrivé. Une grande première et après cela nous n’avons pas mis longtemps pour nous endormir.

En sortant de notre tente ce matin, nous découvrons que notre camping est très arborée et agréable. Ça tombe bien nous allons y passer nos deux nuits sur l’île. Il est maintenant temps de partir à la découverte de l’île. Et histoire d’anticiper nos prochains voyages à vélo nous faisons un nouveau switch des montures: Côme reprend le vélo de Clélia et Clélia va tester le vélo d’Aurélie. C’est la configuration prévue lorsque nous aurons vendu le Pino après ce voyage. Les parents eux, en attendant d’avoir chacun leur vélo, font équipe sur le Pino. Ce n’est pas de tout repos de gérer les deux enfants sur leur propre vélo mais ça va… surtout qu’avec la conduite à gauche, les croisements ne sont pas toujours évidents.

Chacun son vélo !

Nous rejoignons la côte où nous découvrons notre premiers paysages avec une côte moins abrupte mais une eau tout aussi turquoise qu’à Jersey. Les premières plages que nous voyons ont la aussi un air de Caraïbes: sable blanc et eau turquoise ! Ça commence très bien.

Nous trouvons un joli petit parc aménagé au bord d’un réservoir d’eau sur lesquels barbotent quelques canards. C’est parfait pour notre pause déjeuner.

Cobo Bay
Vazon Bay
Saint Saviour reservoir

Et maintenant, nous allons voir la fameuse chapelle de Saint Andrew, une des plus petites du monde. Les enfants sont très surpris en la voyant et se demandent même si l’on peut rentrer dedans… Mais oui bien sûr et il y a même deux grottes en sous-sol! Elle est pour le moins surprenante mais charmante cette chapelle entièrement décorée de morceaux de poterie de toutes les couleurs qui recouvrent toutes les façades, intérieures et extérieures! Quel travail de titan ça a du être. En tout cas les enfants l’adorent et ne cessent de répéter qu’elle est trop “stylée”…

Pour finir nous rejoignons la plage de “petit bot”, qui a cette fois ci des airs de crique de Méditerranée avec ses galets et ses rochers qui plongent dans la mer. Tout y est, sauf la température de l’eau!

Le retour au camping se fera avec une succession de grandes montées et de grandes descentes. Sans les sacoches, c’est clairement plus facile! Par contre les routes sont parfois un peu étroite et nous avons du mal à nous croiser lorsqu’une voiture arrive en face. L’île est plus petite que Jersey et ça se ressent nous mettons moins de temps à la parcourir. C’est presque comme une journée off…

La mini chapelle de Saint Andrew…
…et son intérieur coloré
Petit Bot bay

Laisser un commentaire