Et la pluie s’invite…

Camping à La Ferme

Une première journée à rouler sous la pluie

Après des journées de soleil et de chaleur, ce matin nous nous réveillons sous la pluie . Nous prenons donc notre temps pour nous préparer et les enfants font un peu de leur cahier de vacances. Nous quittons le campement en fin de matinée pour visiter la vieille ville d’Ulm  et trouver son emblématique maison penchée. Le centre ancien est charmant avec ses maisons à colombage. Quand à la maison penchée, elle porte bien son nom et semble prête à tomber dans la rivière qui coule devant.

ulm
Maison penchée à Ulm

Nous prenons la route direction le lac de Constance que nous espérons atteindre d’ici 3 jours.  Au moment de la pause déjeuner un orage éclate et nous installons le tarp pour nous protéger et croisons les doigts pour que cela se calme rapidement.

Malheureusement, la pluie n’a pas cessé et ce sera une après-midi entière sous la pluie. Nous avons dû trouver refuge dans un café pour boire un chocolat chaud et laisser passer le pus gros. Les enfants à l’avant du pino sont plus exposés que nous aux intempéries et ils sont frigorifiés.

Pause sous la pluie…

Pour notre camping du soir, Célian a fait de nouveau preuve d’originalité car nous dormons dans un camping à la ferme ! A notre grande joie, notre hôte met à notre disposition un grande grange pour abriter les vélos et manger et une grande tente dans laquelle nous installons… notre petite tente. Nous sommes donc bien à l’abri de la pluie et nous pouvons même étendre nos affaires mouillées… certes au milieu des tracteurs, remorques, fourches et outils de toutes sortes mais au sec !

Camping à la ferme

En face de notre grange-salle à manger, nous avons l’étable avec veaux, vaches, cochons et même un petit chaton …

Nous espérons juste que le temps sera meilleur le lendemain car nous avons encore une belle étape de 60 km à parcourir avec un peu de dénivelé…

Toujours de la pluie et une bonne surprise….

Les jours se suivent et se ressemblent : peu de pluie le matin mais une après-midi où il pleut des cordes. A 16 heures, nous sommes trempés et même si nous avons bien roulé, il nous reste une bonne dizaine de kilomètres à faire pour arriver à Sigmaringen, et nous savons que la fin du parcours est pentue…

Sigmaringen

Nous pédalons, nous pédalons et nous décidons de faire une pause dans le prochain village dans un café pour nous réchauffer comme la veille… sauf que Célian nous conduit… à un hotel ! Notre étape du soir !!! Quelle merveilleuse surprise ! On ne pouvait pas espérer mieux. L’hôtel est superbe et la tenancière nous prend nos vêtements pour les faire chauffer dans la chaufferie ! Et pour la soirée, nous profitons de ce calme et ce confort pour nous faire une soirée film en famille sous la couette ! Du pur bonheur après ces jours de pluie.

Le lendemain nous parvenons enfin à faire une étape sans presque une goutte de pluie ! La route est très roulante malgré un peu de dénivelé au début et surtout une superbe descente sur toute la fin du parcours pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Cela nous permet d’arriver tôt au camping, de nous installer et de nous occuper du ravitaillement, et cela sans nous presser !

Nous avons prévu de passer deux jours dans le même camping pour nous reposer un peu et profiter du Lac de Constance ! Notre camping n’est pas au bord même du lac car il semble y avoir beaucoup de monde et nous préférons éviter la foule du mois d’août mais demain nous passons la journée en bord de Lac.

Découverte du Lac de Constance

Laisser un commentaire