Une dernière surprise avant le retour à la civilisation…

wp-1628471801097.jpg
Mammoth - Gardiner / 16km / Total 6265km

Hier matin nous nous sommes réveillés avec les grounch grounch des…élans en train de brouter autour de notre tente!!! Non, ce n’est pas une blague juste à côté de nous un élan tranquille au milieu du camping. Et quelques mètres plus loin, le reste du troupeau! Les enfants n’ont pas mis longtemps pour sortir de la couette… Original comme réveil! En plus le soleil est de retour, tout est parfait. Aujourd’hui nous quittons le parc de Yellowstone, déjà. Nous avons prévu de faire une halte au village situé quelques kilomètres plus bas pour retrouver une connexion internet et organiser nos derniers jours aux USA. Nous avons en effet un petit problème de timing: nous avons 300 kilomètres à faire pour aller jusqu’à Billings d’où nous prendrons l’avion pour la France. Mais la distance n’est pas faisable à vélo donc il va falloir trouver une solution pour terminer la route en voiture (les bus n’étant pas possible avec nos vélos). C’est aussi l’occasion de publier les articles écrits au cours de nos trois jours dans le parc! Nous avons 8 kilomètres d’une belle descente, au cours de laquelle nous découvrons que nous sommes à mi distance entre l’Equateur et le pôle Nord. On a fait la moitié du chemin, la deuxième partie se sera pour une autre fois!

Juste à côté de notre campement !
Le Pôle Nord se sera pour une autre fois…

Arrivés au village, nous nous installons dans un café où nous restons finalement jusqu’à midi… ça fait bizarre de retrouver une vraie ville qui ne se résume pas à un visitor center, un camping, un hôtel et une supérette. Vu qu’il est déjà temps de manger, c’est l’occasion de se faire un resto typique avec hamburgers, frites tout ça dans un chalet en bois avec des fusils aux murs. Nous nous sentons bien dans cette petite ville et nous n’avons pas vraiment envie de pédaler aujourd’hui. Il faut dire que les derniers jours ont été intenses. Alors nous sommes tous d’accord pour une journée off ! Nous trouvons une jolie cabine en bois, un peu moins sommaire que la précédente, sur les hauteurs et nous voilà installés pour…nous reposer. Mais avant…tout le monde à la douche!!! Car oui, dans les campings que nous avons faits dans le parc il n’y avait pas de douche! Comme il ne faisait pas chaud on n’a pas trop transpiré mais quand même. Nous voilà, tout frais, tout neuf, pour terminer notre séjour. Reste juste à trouver une solution pour aller jusqu’à Billings. 

Gardiner - Livingston / 90km / Total 6355km 

Ce matin nous nous sommes réveillés avec le bruit du vent dans les arbres. Et ça souffle fort! Nous espérons que le vent sera dans le bon sens, même si vu le profil de l’étape nous ne sommes pas très inquiets: 100 mètres de montée et 200 de descente sur 60 kilomètres. On devrait y arriver. Côté décor, nous avons quitté les forêts de sapins pour des montagnes plus arides. Plus nous roulons et plus la vallée s’élargit. Nous suivons le cours de la rivière et les bisons et les élans ont laissé place aux chevaux et aux troupeaux de vaches. Nous avons trouvé le combo gagnant pour avancer vite et bien : faux plat descendant + vent dans le dos! Trop facile comme ça de voir défiler les kilomètres. Et pour égayer le paysage nous voyons par ci par là des chalets en bois dont on se dit qu’ils doivent être coupés du monde en hiver… Les enfants décident en cours de route de changer de monture : Côme prend le vélo de Clélia tandis qu’elle retrouve Célian sur le Pino. Il faut dire qu’elle l’a un peu mis au défi en s’entraînant à rouler sans tenir le guidon! Côme veut faire pareil mais il lui manque encore un peu de pratique… Et avec tout ça, de la descente et du vent, à midi, nous avons battu notre record de distance en une demi journée : 52 kilomètres qui dit mieux! On verra où tout cela nous mène en fin de journée…

Clélia commence à maîtriser son vélo !
Côme n’est pas en reste…
« Réalisé sans trucage »

Le vent nous a manifestement donné des ailes car nous voilà arrivés à Livingston à 17 heures après avoir parcouru 90 kilomètres dans la journée !!! Record battu! Et le mieux c’est que nous ne sommes même pas fatigués. Alors merci le vent! Par contre, on zappe l’option camping car des rafales à plus de 70 km/h sont annoncées. Nous n’avons pas vraiment envie de voir notre tente s’envoler ! En voilà une bien belle journée de…vélo facile. De temps en temps ça ne fait pas de mal. 

Voyager léger ! (la voiture est tractée par le camping car)
Notre motel du jour
Record battu !!

3 commentaires

  1. Hello les cyclos;
    Ventrebleu !! Sûr qu’il vaut mieux l’avoir dans le dos que dans le pif !! mais 90 km il faut les faire quand même . Bravo donc. Quant à de tels camping cars je n’appelle plus ça du voyage mais de l’inconscience écologique à en souhaiter la fin du pétrole !!! Bonne route à vous et ne lâchez pas trop les guidons …

  2. Merci le vent parfois cela aide 😉 quel réveil au milieu des élans….on continue de rêver avec vous.
    Bon courage pour la poursuite et la fin de votre merveilleux voyage !!

Laisser un commentaire