Et le départ (ou retour) se prépare!

DSC04220_1.JPG

Hier matin nous nous sommes réveillés bien contents de notre choix de dormir à l’hôtel. Toute la nuit ce n’a été que pluie, orage et vent voire les trois à la fois! Il aurait vraiment fallu bien accroché la tente… comme quoi des fois il faut écouter son instinct! Bon ce n’est pas tout ça mais nous n’avons pas encore trouvé comment nous rendre à l’aéroport de Billings. La veille au soir nous pensions avoir un moyen de transport avec une des compagnies de shuttle qui avez répondu à notre demande. Mais ce matin, nouveau coup de fil et en fait ce n’est pas possible avec nos vélos… Nous ne sommes pas plus avancés. Heureusement il y a un loueur de voitures juste à côté alors on va se renseigner même si on sait qu’il n’a pas d’agence à Billings. Il n’a qu’un seul véhicule à nous proposer et il est… à la bonne taille ! Yes! On ne dira rien sur le prix mais on va se contenter de deux jours de location car ce n’était pas vraiment prévu dans le budget…En tout cas ça y est on a notre solution! Et sur ce, on file à la pharmacie du supermarché à côté pour avoir… notre deuxième dose de vaccin. C’est toujours ça de fait même si c’est un peu tard pour nous éviter un test antigénique pour rentrer en France. Il faut 7 jours pour avoir son certificat de vaccination et nous rentrons au bout de…6 jours. On y était presque. Et maintenant on part à la recherche de cartons pour emballer les vélos. Et oui, c’est toujours comme ça nos journées pré-départ. Des préparatifs, des papiers, des cartons, des tests et bientôt…le démontage des vélos! 

Pour les cartons c’est assez simple, il n’y a qu’une seule boutique qui vend des vélos donc ce sera vite vu. S’ils n’en ont pas, nous devrons attendre Billings. Nous y allons sans grande conviction mais, contre toute attente, nous repartons avec trois cartons! Par contre, celui pour le vélo de Clélia risque d’être un peu petit… De retour à l’hôtel, tout le monde s’y met : ça nettoie, ça démonte et ça emballe ! Et voilà en fin de journée les vélos sont dans les cartons, ou presque… le vélo de Clélia n’est pas rentré dans son carton mais nous avons encore le temps d’en trouver un autre. En tout cas, c’est fini pour le vélo de ce côté-ci de l’Atlantique! Cela nous fait tout drôle et nous n’arrivons pas à croire que 8 mois sont déjà passés depuis notre départ de France. Nous en avons vécu des choses et c’est un peu nostalgique que nous accomplissons ces derniers préparatifs pour lesquels nous sommes maintenant bien rodés… Dommage, on était bien au point! Ça servira pour le prochain voyage… nous avons déjà plein d’idées en tête! 

Cartons trouvés
On joue aux poupées russes
Et on rentre à l’hôtel !
Livingston - Billings

Ce matin nous nous sommes réveillés…avec une odeur d’essence qui flotte dans la chambre?! Pourtant on n’a pas campé dans une station service…on a juste nettoyé les vélos à l’essence et dormi avec les cartons juste à côté du lit, la bonne idée !!! Cela ne nous a pas empêché de dormir mais on est content d’aérer la chambre. Pendant que les enfants finissent de déjeuner, Célian part chercher la voiture de location. Il ne reste plus qu’à rentrer les cartons et…ça passe sans problème. C’est ensuite trop facile de ranger tout notre bazar à l’intérieur. Comme nous avons un peu de temps, nous avons prévu de faire une petite randonnée dans la montagne, histoire de profiter encore un peu des grands espaces. Après 20 miles de piste nous arrivons devant une barrière…road closed!! A cause des risques d’incendie la route est fermée et il est interdit de randonner, de faire du vélo ou quoi que ce soit… La loose! Nous voilà donc à faire demi tour… on espère au moins trouver un endroit sympa pour pique-niquer. Un grand pré en bord de rivière nous fait de l’œil et nous y installons notre tarp, pour la dernière fois peut-être, en Amérique… C’est le temps des dernières et des bilans : dernier bivouac, dernier rangement de tente, dernier emballage des vélos… enfin, sur ce continent car dans quelques jours, c’est en France, à Toulouse, que l’on ressortira les affaires de camping et les vélos! Et dans la série dernières fois, on fait nos dernières courses dans un grand supermarché américain. Quand, on dit grand, tout est très grand ! Du coup on rigole bien avec les pots géants d’haricots en boîte, de beurre de cacahuète ou de papiers toilettes! Aucune chance qu’on ne ramène ça dans nos sacoches… Nous sommes aussi surpris de trouver, à côté du rayon jouets, un rayon…d’armes à feu! Ça non plus on ne ramènera pas. Ils sont fous nos amis américains !

Ça passe !
Les grands espaces… toujours
Notre dernier picnic tarp
Euh, y a pas moyen!! Ça loge pas sur les vélos!
Oui, oui, ce sont bien des armes dans la vitrine.!?!?

3 commentaires

  1. Si j’ai bien compris, votre arrivée sur le sol français sera à Toulouse ?
    Si tel est le cas, étant toulousain, et si j’avais la date, j’aurais plaisir à vous croiser et pourquoi pas faire quelques tours de pédale à vos côtés.

    1. Bonjour Thierry,
      Ca serait avec plaisir ! Nous prendrons la route depuis ramonville dimanche matin en direction de Montauban. Si OK, contactez nous en MP pour qu’on puisse se retrouver.

  2. Vous auriez eu un fusil « le 10 » … vous aviez à manger …
    Quitte à nettoyer après …
    hihi … oups … 😉

Laisser un commentaire