Cotopaxi : un dernier effort et nous voici!

DSC03486.JPG
Entrée parc Cotopaxi - Rinconada / 12 km / 560m D+ / Total 376 km

Ce matin nous nous sommes réveillés après une de nos nuits les plus fraîches depuis notre arrivée en Équateur. Grâce à nos duvets et nos laines mérinos, nous n’avons pas eu froid (sauf un peu Aurélie la plus frileuse de la famille) et Côme s’est même plaint d’avoir mal dormi car il a eu trop chaud!!! Le ciel est bien gris et même s’il ne pleut plus nous sommes dans le brouillard. Célian nous prépare un petit déjeuner bien chaud avec des oeufs au plat pour prendre des forces pour la route. Heureusement le réchaud fonctionne car hier soir nous avons eu une mauvaise surprise au moment de préparer à manger : impossible d’allumer le réchaud!!!! Nous avions pourtant pris le temps de nous arrêter la veille sur la route pour remplir la bouteille d’essence. Célian après maintes manipulation a quand même réussi à faire cuire les pâtes al dente après une heure de cuisson… et tout ça sous la pluie! Pour couronner le tout les briquets nous ont lâché au fur et à mesure et il a fini à la pierre à feu!!! Les enfants pendant ce temps ont gentiment regardé un film sur l’ordi et ne se sont pas vraiment rendu compte de notre galère… Après manger Célian a démonté et remonté le réchaud et s’est aperçu qu’il manquait une pièce qu’il a remplacé. Quant à savoir comment et quand elle a disparu…. mystère !

Cet épisode réchaud étant a priori réglé, nous partons ce matin pour faire nos derniers 12 km de montées pour atteindre le camping du parc du Cotopaxi. Après, nous n’aurons que 8 km (avec du plat) à faire pour arriver à l’hôtel le 24 décembre. Les premiers kilomètres se font sur une route pentue mais bitumée où nous ne croisons presque personne! Le paysage est splendide malgré le brouillard qui le recouvre en partie. Sans nous en rendre compte la matinée est passée et nous avons parcouru environ 7 km. Nous avons repéré une aire pour le pic nic de midi à 2 km à peine… Pas loin en principe mais la route bitumée laisse place à un chemin sablonneux et le dénivelé est bien là ! Alors on s’arrête, on reprend notre souffle, on grignote un petit bonbon, on discute et ça repart ! On est ravi d’arriver à notre pause avec une belle surprise à l’arrivée : un cerf blanc qui nous observe!!

Lorsque nous repartons il ne nous reste que 2 km à faire! Bon ça monte certes et nous déchargeons le vélo de Clélia au maximum : Côme se porte volontaire pour prendre une des sacoches en marchant à côté de nous puis il finit en prenant le vélo de Clélia. Enfin nous y sommes : le camping avec une vue splendide sur la vallée ! Et pour couronner le tout nous pouvons nous réchauffer près du poêle à bois situé dans le petit refuge à proximité ! Encore une fois il n’y a pas foule et nous nous installons à une table pour profiter de la chaleur de la pièce.  Nous dégustons aussi une bonne tisane d’herbes sauvages que même les enfants apprécient ! Nous qui nous attendions à trouver juste une petite aire pour planter la tente avec un point d’eau nous sommes très agréablement surpris ! Nous espérons passer une bonne nuit et que demain le Cotopaxi se montrera enfin, ce serait un beau cadeau de Noël …

1 commentaire

  1. Superbe blog: belle photos, des commentaires (sans fautes d’orthographe, ce que le vieux prof de français que je suis apprécie) qui font partager votre superbe voyage. Merci encore et Joyeux Noël à vous.

Laisser un commentaire