Un volcan qui se laisse désirer

DSC03420.JPG
Latacunga - Entrée parc national Cotopaxi / 29 km / 550m D+ / Total 364 km

Ce matin nous nous réveillons tout tranquillement dans l’hébergement indiqué par Xavier la veille et tenu par un de ses parents. Et heureusement que nous sommes venus de sa part car les lieux semblent fermés en cette saison. Un rapide petit nettoyage et nous avons à notre disposition deux chambres et un petit coin cuisine pour que nous passions la nuit ! Deux chambres, le grand luxe…et même de l’eau chaude ce qui est exceptionnel en Équateur ! Nous avons passé une soirée très agréable à jouer en famille et avons appris aux enfants le jeux des petits papiers. Il s’agit faire deviner des mots à son coéquipier en utilisant seulement un ou deux mots ou en les mimant. Ils ont adoré !! Grosse partie de rigolade quand il a fallu mimer slip ou caleçon !

Après la traditionnelle photo souvenir, nous partons en direction du Parc national du Cotopaxi que nous espérons atteindre dans la journée. C’est notre dernière étape facile avant d’attaquer les pentes qui nous conduiront jusqu’à notre hôtel dans deux jours. La route est plutôt bonne : du bitume et peu de traffic, le paradis ! Cela aurait été trop simple sans un petit ennui mécanique : Célian n’arrive plus à passer les vitesses sur le Pino!! Un petit coup de démontage remontage en bord de route et il repart avec 2 vitesses seulement, les plus petites… La route va être longue ! Il roule comme ça pendant plusieurs kilomètres jusqu’à ce que…les vitesses repassent! Ouf, c’est déjà ça mais il va falloir contacter notre super sponsor Cyclable La Rochelle pour se faire envoyer une pièce et la changer car elle risque de ne pas tenir tout le voyage.

Nous apprécions le paysage qui nous entoure et ne cesse de changer. Les cactus ont fait place à des arbres beaucoup plus grands, des forêts de pins et d’eucalyptus. La terre se noircit signe que nous nous trouvons en zone volcanique. Tout semble plus calme et les routes se font plus larges. Nous avons comme l’impression de nous trouver dans un grand parc canadien ou américain! La température elle aussi change et se refroidit clairement.

Après une petite halte dans la ville de Mulalo où Célian trouve enfin le cadeau qui lui manquait et où nous prenons aussi le temps de souhaiter un joyeux anniversaire à son papa, nous nous rendons vers le parc qui se trouve à une dizaine de kilomètres. Nous trouvons un joli coin en bord de rivière pour pique niquer et prendre des forces avant la dernière ascension du jour :2,5km seulement mais avec deux petits passages à 9%! Peu importe, nous avons tout l’après-midi pour les faire ces derniers kilomètres !!

Après un dernier effort,et de nombreuses pauses et arrêts, nous voici à l’entrée du parc ! Le site est déjà superbe avec ces montagnes et ces forêts qui semblent s’étirer à perte de vue. Par contre pour le Cotopaxi ce serait pour un autre jour car là il est bien caché dans les nuages. A notre arrivée, nous nous enregistrons au bureau d’accueil du parc. Il est possible de camper à l’intérieur du parc mais uniquement sur l’aire de camping située à …12km! Trop loin pour nous pour aujourd’hui car même s’il n’est que 15 heures, nous savons que le chemin monte bien. Ce sera donc pour demain, surtout que nous pouvons aussi camper sur le site d’entrée du parc. Notre choix est vite fait !

Nous restons sur place et en profitons pour monter la tente et faire un peu de français…même si c’est les vacances comme les enfants nous le rappellent si bien! Célian lui fait un peu de mécanique et répare le feu arrière de Clélia qui ne fonctionnait plus depuis son petit tour en bus. Les enfants ont aussi le temps de jouer avec leurs peluches avant que la pluie ne s’invite et que tout le monde se replie sous la tente!

Laisser un commentaire