Ça y est on est rentré !

DSC04278_1-1.JPG
Billings - Toulouse

Après trois avions et quelques heures de vol, nous voici de retour sur le sol français. Nous sommes partis de Billings, non sans un petit stress pour l’enregistrement des bagages! Eh oui nous n’avions pas pu ajouter nos vélos sur nos billets avant d’aller à l’aéroport. Nous ne savions pas si nous allions devoir payer un supplément pour le poids des vélos, car les deux grands dépassaient les 22 kilos autorisés. Heureusement ça n’a pas posé de problème et après une petite inspection de nos cartons, les voilà partis en soute ! Nous avons même pu vérifier lors de notre escale à Amsterdam qu’ils étaient bien embarqués dans le dernier avion… Bref, c’est avec toutes nos sacoches et tous nos cartons que nous sommes ressortis de l’aéroport de Toulouse où nous devons retrouver la cousine d’Aurelie!! Après 8 mois ça fait du bien de revoir la famille. On ne dira rien de notre petit loupé de timing : on leur avait annoncé notre venue avec un décalage d’un jour ! L’organisation laisse à désirer sur la fin. Ça sent le relâchement… Nous n’avons d’ailleurs ni l’envie ni le courage de remonter les vélos à l’aéroport alors on prend un taxi…au plutôt deux : un pour nous et un pour nos cartons! Et après ça, c’est parti pour deux heures de sieste. La nuit entre Billings et Amsterdam n’a pas vraiment été reposante ! Nous sommes ensuite frais et dispo pour des retrouvailles familiales…

Dernier steack house avant le départ
Ca surveille de près !
Livraison de bagages XXL: c’est pour nous !
Toulouse- Campsas / 50km / Total 6409km

Après deux jours de repos et deux bonnes nuits de sommeil, nous voilà repartis sur nos montures et…bien accompagnés! la famille d’Aurélie roule avec nous pour le début de l’étape. Et ça, y a pas à dire, ca fait chaud au cœur ! On fait un petit détour par le Capitole qui a vu nos premiers émois avec Célian, vingt ans plus tôt… séquence émotion ! Et ensuite nous voilà partis le long du canal du midi, un vrai régal : une piste cyclable et du plat! Le bonheur! Quand à la pause pique-nique nous dévorons nos sandwichs avec de la bonne baguette française et des rillettes… Depuis que nous sommes rentrés, nous ne faisons que manger plein de bonnes choses qui nous avaient manqué : du pain, du fromage, du vin, des bonnes grillades… On recharge les batteries ! 

Le Pino a du succès !
Souvenirs de jeunesse

Nous avons encore du mal à nous dire que nous sommes rentrés en France et que le voyage est en train de se terminer. C’est dans un mélange de tristesse et de joie que nous vivons ces derniers jours…de la nostalgie aussi en repensant à tous ce que nous avons vécu.

Alors nous savourons ces derniers coups de pédales, surtout lorsque comme ce matin le début de l’étape se fait bien entourés !

Les prochains jours vont encore être chargés en émotion avec d’autres retrouvailles, jusqu’au 22 août où nous rentrerons vraiment à la maison. 

DSC04297.JPG
C’est calme, c’est vert et c’est plat !

5 commentaires

  1. Bravo pour votre aventure, vous nous avez permis de la partager avec vous. Vos compte-rendu quotidiens vont bien nous manquer . Heureux de vous savoir de retour en France. Gros bisous à vous quatre.
    Brigitte et Jean-Claude

  2. Merci pour votre belle aventure cela nous a fait rêver… et courage pour les derniers tours de pédale
    Yves

  3. J’imagine qu’on doit être à la fois heureux et nostalgiques de rentrer, ça se comprend. Mais imaginez l’honneur que ça doit être pour tous ceux qui vous reçoivent et/ou partagent un petit bout de chemin en votre compagnie !
    Car vous, vous êtes heureux de partager ces moments mais pour eux c’est carrément un honneur car le message et le mode de vie que vous véhiculez est tellement noble !
    Profitez de vos derniers tours de roue, vos récits (ainsi que les photos) vont nous manquer.
    Je n’ose même pas imaginer la rentrée scolaire de Clélia et Côme ! Ils vont être assaillis de questions, de félicitations, etc….Ils seront des exemples pour leur génération.
    Encore Bravo !

  4. Cornegidouille !! Il me reste à vous souhaiter une réadaptation rapide totale et pas trop difficile à votre bercail. Encore un gros merci pour m’avoir fait sourire et rêver pendant votre » évasion » dont je n’ai pas raté un seul épisode. Votre blog fut passionnant par le simple fait qu’il nous plongeait dans le réel le plus terre à terre et au « jour le jour ». Bravo aussi pour vos commentaires à la façon d’ un cadre qui met en valeur un tableau. Ce voyage est aussi la preuve des possibilités d’adaptation des enfants que je félicite par la même occasion et à qui je dis « bonne rentrée ». Bien cordialement à vous quatre. A un de ces jours peut-être sur warmshower

Laisser un commentaire