Retour en terre natale

DSC04422_1.JPG
Saint Paul de Loubressac - Espère / 32km / Total 6532km

Ce matin nous nous sommes réveillés au son…du bip bip du réveil. Et ça faisait bien longtemps! Mais bon nous avons une bonne raison : les retrouvailles avec les parents de Célian ! Et pour ça il nous faut pédaler 30 kilomètres pour aller jusque chez eux où nous sommes attendus pour midi. Alors on se lève à 7 heures, ce qui est tôt pour nous en ce moment car on se couche un peu plus tard que notre horaire habituel. Les enfants ont bien du mal à sortir du lit et le petit dej se prend au son du “j’aurais bien dormi un peu plus”. Mais quand on leur rappelle qu’on va voir papi et mamie, ça va de suite beaucoup mieux…

On est encore bien accompagné sur ce début d’étape avec la tante d’Aurélie. Nous avons beau rouler sur notre terre natale, étant tous les deux de Cahors, nous redécouvrons notre région. C’est que nous n’avions guère fait de vélo par ici. Nous savourons les petites routes tranquilles et vallonnées même si l’air est un peu frais ce matin. Nous apprécions les quelques montées qui nous réchauffent et sortons les gilets pour les descentes. Cela nous fait tout drôle d’arriver à Cahors à vélo, avec nos sacoches, et après avoir parcourir tant de kilomètres. Une pause photo devant et sur le Pont Valentré s’impose, lui qui nous a vu naître et grandir! Nous étions loin d’imaginer que nous ferions un jour un tel voyage en famille.

A défaut de soleil dans le ciel on met de la couleur sur nos vélos!
Bien entourés
Le fameux Pont Valentré

Nous arrivons pile à l’heure chez les parents de Célian qui nous ont prévu un petit comité d’accueil ! Mais quelle belle surprise! Nous voilà de retour auprès de notre famille et avec des gens qui ont suivi notre parcours. Encore une belle après-midi de partage, de discussion, et de retrouvailles! Malgré la fatigue qui se fait un peu sentir, nous avons l’impression d’être un peu de retour à la maison, avant de retrouver notre vraie home sweet home.

Voilà, c’était notre dernière étape de vélo dans le sud ouest avant de remonter, en voiture, vers notre région d’adoption, le Poitou Charentes. Et là, plus que deux étapes de vélo et ce sera vraiment la fin du voyage…

Quel accueil !
Avec les parents de Célian…ça change du Costa Rica (dernière fois où on était ensemble !)

2 commentaires

  1. Heureux de vous savoir de retour, mais déçus de ne pas avoir su que vous étiez à St paul. Nous aurions aimé vous embrasser et vous féliciter de vive voix. Bien affectueusement

Laisser un commentaire