Bien au calme sur l’île d’Ometepe

wp-1616899331099.jpg
San Jorge - Ojo de Agua / 15km + bateau / Total 2214km

Hier matin, nous nous sommes réveillés au son du vent et des ferrys en partance pour l’île d’Ometepe. Ça tombe bien c’est là que nous devons nous rendre! Nous avons juste quelques mètres à faire pour rejoindre l’embarcadère. A peine une heure et demi de traversée plus tard et nous voilà arrivés sur un débarcadère pour le moins sommaire : pas de port, pas vraiment de ponton et un des marins qui saute à l’eau pour accrocher la bouée! Le ton est donné, et ça nous va très bien…

Île Ometepe nous voilà !
Système original pour arrimer un ferry

L’ile d’Ometepe est en réalité constitué de deux volcans, le volcan Concepcion d’un côté et le volcan Maderas de l’autre. Nous avions prévu de visiter une réserve avec une lagune pour commencer mais l’endroit ne nous inspire pas vraiment : à l’accueil, on nous explique qu’il n’y a pas de papillons à cette période et que pour les animaux c’est pas sûr que l’on en voit! Nous avons déjà la chance de voir des oiseaux et des singes en bord de route alors nous décidons de poursuivre notre route en direction de Ojo de Agua. Il s’agit de deux piscines naturelles remplies avec une eau provenant directement d’un des volcans. Le chemin qui nous y mène nous permet d’apprécier le calme et la végétation qui nous entourent. Nous retrouvons un peu plus de verdure avec notamment des plantations de bananiers. En revanche, nous ne sommes gênés ni par les touristes ni par les voitures ni par les habitations… Nous apprécions cette ambiance tranquille. Après une petite grimpette, nous arrivons au site de Ojo de Agua et nous sommes surpris par le prix de l’entrée…nous négocions et parvenons à obtenir de pouvoir planter la tente. C’est à dire qu’à cinq heures de l’après-midi nous avons les lieux rien que pour nous! Quel plaisir de pouvoir se baigner dans une eau limpide au milieu d’arbres et de fleurs colorées sans personne autour de nous. Sans oublier que l’une des piscines a un plongeoir et des balançoires dans l’eau…de quoi faire le bonheur des enfants. Nous en profitons jusqu’à la nuit ainsi que de notre bivouac 5*!

Changement d’ambiance…!
Un des nombreux Urraca que nous trouvons sur l’île
Tout ça pour nous tous seuls!
Tarzan style
Ojo de Agua - San Ramon / 19km / Total 2233km

Ce matin,nous sommes réveillés par le cri des…singes hurleurs…sur l’arbre juste au dessus de nous!! Pas mal pour débuter la journée. Nous pouvons les admirer pendant que nous barbotons de nouveau dans l’eau avant l’ouverture du site aux touristes. Nous repartons alors que les visiteurs commencent tout juste à arriver, c’est plutôt agréable! Nous partons ensuite en direction du volcan Maderas dont nous allons faire le tour à vélo sur un ou deux jours. Nous ne savons pas trop car cela dépend de l’état de la route et de la randonnée repérée jusqu’à une cascade. En fait le chemin en terre qui fait le tour du volcan est plutôt en bon état et nous rejoignons rapidement l’accès à l’entrée pour la cascade dont le portail est fermé. Après avoir peur que le site soit fermé, nous trouvons le gardien qui nous propose de surveiller les vélos le temps de la promenade. Nous acceptons sa proposition et nous voilà partis pour voir cette fameuse cascade dont nous apprenons qu’a cette saison, elle n’a pas beaucoup d’eau…

Pause fruits et légumes en bord de chemin!
En bord de route des femmes lavent leur linge dans le lac

Le chemin d’accès se fait de plus en plus raide et nous terminons la ballade en avançant dans le lit de la rivière qui est… asséché ! Nous espérons qu’il n’en sera pas de même pour la cascade… La motivation de la troupe n’est pas au plus haut. Surtout lorsque nous croisons une famille hollandaise qui nous explique qu’il n’y a pas d’eau… Comme il ne nous reste pas beaucoup de kilomètres à parcourir nous allons jusqu’au bout avec…une belle surprise! Il y a un peu d’eau qui coule de la cascade qui même comme ça est d’une hauteur impressionnante ( plus de 100 mètres quand même). Nous avons même droit à un petit arc-en-ciel à son pied. Cela contraste bien avec le noir de la pierre et le vert de la mousse le long de la paroi. Nous sommes juste un peu déçu de voir de gros tuyaux en plastique noir juste à côté pour puiser l’eau, ce qui gâche un peu la magie des lieux…En tout cas nous ne sommes guère dérangés par les autres touristes. Nos seuls compagnons sur le chemin du retour sont des singes, des perroquets et des urracas, avec en prime une belle vue sur le lac! Lorsque nous retrouvons nos vélos à l’entrée du site le gardien nous propose de camper juste en face, en bord de lac! La vue est superbe et avec ses quelques palmiers, nous nous trouvons dans un petit coin de paradis vraiment authentique. Nous voyons d’ailleurs passé un troupeau de boeufs juste devant nous ou des chevaux en quasi liberté. Tout est calme et paisible et nous ne devrions pas être embêté par la circulation. Nous sommes ravis de ce bivouac au bord de l’eau et nous pouvons savourer un beau coucher de soleil avant de rentrer dans notre tente…

Mais que c’est haut!
La fameuse cascade…
Sur le chemin du retour
Un bien beau site pour bivouaquer…et admirer le coucher de soleil

Laisser un commentaire