Bienvenidos à La Paz Baja California !!

DSC01725.JPG

Hier matin nous nous sommes réveillés après une nouvelle nuit passée…dans un bus. Cette fois-ci nous avons pris le bus en fin de journée à 19 heures pour rouler presque exclusivement de nuit et ça passe beaucoup mieux! Surtout que nous n’avons eu aucune mauvaise surprise : les vélos avaient leur place en soute, le bus est parti et arrivé à l’heure et nous avons pu à peu près dormir. Et après 14 heures de route, nous voici arrivés à Mazatlan, en bord de mer, d’où nous devons prendre un bateau pour aller à… La Paz en Basse Californie!! Certains avaient déjà deviné la destination choisie pour finir notre périple au Mexique ! Et oui après avoir croisé de nombreux voyageurs qui nous ont parlé de la mer de Cortés aux eaux cristallines,  un paradis pour plongeurs, et les paysages désertiques avec des forêts de cactus, nous avions très envie de voir ça par nous même. C’est plus ou moins sur la route des USA mais c’est un peu à l’opposé de la péninsule du Yucatan, ce qui veut dire plus de trente heures de bus et une petite traversée en bateau de 14 heures…

Il est presque dix heures du matin lorsque notre bus nous dépose à la gare routière de Mazatlan où nous commençons par boire un bon café avant d’enfourcher nos vélos. Nous avons déjà bien chaud! Cela nous change de la pluie diluvienne que nous avons eu en quittant Mexico. Il va falloir se réacclimater a des températures un peu plus chaudes parce qu’en Baja, ça ne va pas baisser! Nous avançons en direction du centre ville lorsqu’un bout de bleu attire notre regard … Mais oui, juste à côté de nous la mer !! Hop,on tourne et en deux coups de pédales nous sommes sur la plage. Rien de mieux qu’une bonne petite baignade dans une eau chaude et transparente pour se remettre de nos heures de bus!! C’est le bonheur et autre bonne surprise : la côte est déjà belle. Bref, une journée qui commence très très bien!

Église de Mazatlan cachée derrière la végétation locale
Les taxis (originaux!) de Mazatlan
Et si on se baignait ?

Il ne nous reste plus qu’à gérer le bateau qui part à 17 heures. Nous avons réservé nos billets sur internet et pour la première fois de notre vie nous avons pris une cabine pour faire la traversée. Nous nous sommes dits qu’après une nuit dans un bus, nous apprécierions un vrai lit! Seul problème, nous n’avons pas pu ajouter nos vélos. Nous devons donc nous rendre au guichet de la compagnie pour qu’ils puissent eux aussi traverser. 

Nous n’avons aucune indication sur l’heure à laquelle nous devons nous présenter pour l’embarquement, nous décidons de nous y rendre en début d’après midi pour avoir le temps. Aucun souci pour trouver les bureaux sur le port, mais pour accéder au guichet, il faut prendre un ticket et nous ne sommes pas tout seul… Après presque une heure d’attente, les vélos sont enregistrés, nous avons nos billets et nous sommes invités à nous diriger vers le bateau qui attend déjà à quai. Nous montons à bord et les vélos sont installés avec les voitures et les camions. Après être conduits vers notre cabine on nous explique que le dîner est compris (cool!) et qu’il faut se rendre au restaurant entre seize et dix sept heures (moins cool!)…soit avant le départ du bateau!! Outre l’heure particulière du repas, il faut vraiment le savoir car si nous n’avions pas eu les vélos à enregistrer on serait arrivé bien plus tard! En arrivant tôt,  nous sommes juste à l’heure pour admirer le départ du bateau depuis le pont, après avoir Il ne nous reste qu’à profiter de la vue et de la traversée… La mer est calme et nous restons un moment dehors à regarder la côte s’éloigner. Par contre, la fatigue commence à se faire sentir de même que le décalage horaire d’une heure. Avec tout ça, nous sommes à table a dix huit heures et Célian est le premier à se coucher à 19 heures et les autres le suivent sans tarder!

Prêts à monter à bord
Pichinlinque - La Paz / 37km / Total 4736km

Avec un coucher aussi tôt, nous n’avons aucun mal à nous réveiller à six heures du matin pour le petit déjeuner servi à bord! Nous avons tous passé une excellente nuit bercée par le roulis du bateau. Le soleil est en train de se lever lorsque nous montons sur le pont et apercevons les premiers paysages de la Baja. Nous admirons l’île qui nous fait face avec sa belle roche rouge-rose. Peu de temps après, nous apercevons la ville de Pichinlinque, notre ville d’arrivée située à quinze kilomètres de La Paz. Nous n’avons pas mis pied à terre que nous sommes déjà conquis : l’eau est turquoise et devant nous s’élèvent des montagnes remplies de cactus!! Une fois à terre et après un contrôle sanitaire où nous nous sommes encore faits confisquer nos fruits, nous roulons entre nos premiers champs de cactus, avec un petit air de Far West. Quel paysage extraordinaire, à la fois désertique et paradisiaque avec cette mer turquoise! Nous ne regrettons pas une seconde nos trente huit heures de bus et nos quatorze heures de bateau… Nous faisons un petit détour de quelques kilomètres pour nous rendre sur une plage avec pour seuls compagnons des pélicans… c’est sûr, nous sommes au paradis! Et c’est parti pour une première baignade en mer de Cortés. Tout le monde est heureux : les enfants jouent dans le sable, Célian fait des photos et Aurélie barbotte au milieu de bancs de poissons…tout cela sous l’oeil vigilant d’énormes cactus !

Lever de soleil sur la Baja…
Premiers tours de roues !
Heureux!

Après cette pause baignade, nous voilà partis direction La Paz et les paysages sont toujours aussi beaux! En plus nous avons de la chance, il ne fait pas trop chaud : 36 degrés affichés mais avec un petit vent de face et quelques nuages, ça passe tout seul.  Nous longeons la côte et ne cessons de nous émerveiller devant la couleur de l’eau. La Paz est une ville assez grande et avant d’arriver au centre nous croisons quelques hôtels de luxe, un golf bien vert (!?!?), des yachts, des catamarans…de quoi être encore plus étonnés! Nous trouvons un petit restau avec vue sur mer pour notre pause déjeuner : en plus de notre arrivée en Baja c’est notre anniversaire de mariage alors nous en profitons doublement! L’après midi sera beaucoup moins fun… Célian s’occupe de définir précisément le parcours des dix prochains jours et Aurélie du ravitaillement en nourriture. Nous espérons pouvoir pas mal bivouaquer et il nous faut un peu nous organiser. Et après ce que nous avons aperçu, il nous tarde d’en découvrir plus!! Pour l’instant, c’est une vraie joie d’être dans un environnement aussi hors du commun! Nous remercions encore tous ceux qui ont conseillé cette destination…

Le monde entier est un cactus…

2 commentaires

  1. Heureux pour vous!! Profitez en bien … il n’y a que ça à faire!! Des bisous à vous 4
    On a hâte de voir les premiers jours….par la côte Est???

    1. Merci 😊 On se régale pour l’instant. On a laissé tombé la remontée de la Baja vers les USA vue que la frontière terrestre est fermée.
      Du coup on est parti pour faire une boucle de 450km au sud de La Paz. Puis on prendra un vol La Paz / San Diego 😏

Laisser un commentaire