Château, baignades et … c’est tout!

DSC09961.JPG

Ce matin nous nous sommes réveillés au son des oiseaux et des pales du ventilateur. Nous apprécions le calme du matin lorsque le temps semble comme arrêté. Hier soir nous avons eu un peu de mal à trouver le sommeil entre la chaleur et le bruit du restaurant juste en dessous de la chambre. Il est vrai que nous nous couchons comme les poules et encore hier soir nous avons veillé au moins jusqu’à 21 heures 30! C’est donc un peu normal que tout le monde ne soit pas couché à cette heure là…Le reste de la nuit a été calme dans notre petit coin de jungle. 

Ce matin nous avons rendez vous avec Alex et Mathilde avec qui nous avions fait l’ascension de l’Acatenango et qui sont eux aussi à Rio Dulce. Nous sommes ravis de les retrouver et de visiter avec eux le Castillo de San Felipe. Un petit tour de lancha et de mini bus et nous sommes sur place. Nous traversons un joli parc en bord de lac avec de grands arbres pour rejoindre le château ou plus exactement le fort car il s’agit d’une forteresse militaire située à l’embouchure du lac. Il a également servi de prison et les enfants sont ravis de descendre dans les geôles en empruntant un tunnel sombre et étroit : c’était là qu’était détenu les pirates ! Le fort en lui même est très bien conservé et avec ses escaliers dans tous les sens nous avons l’impression d’être dans un vrai labyrinthe. Nous passons de pièces en pièces en passant par de petits passages cachés dans les recoins. Les vues sur le lac et le village sont en tout cas splendides. Un fort entouré de cocotiers c’est tout de suite plus attrayant! Surtout qu’une fois la visite terminée, nous faisons une halte boissons fraîches (même si nous n’avons pas les vélos, il fait quand même chaud!) au bar restaurant avec piscine dans le parc du château. Et rien de mieux qu’une baignade générale, Côme et Clélia offrant un spectacle d’acrobatie à Alex et Mathilde. Le temps de reprendre le bus pour retourner au village et il est déjà midi. Nous pique-niquons en bord de lac avant de reprendre la lancha pour retourner à l’hôtel. Nous ne ferons pas d’autre visite aujourd’hui car Aurélie a mal dormi et a besoin de se reposer. Nous n’avons pas envie de courir de bus en bus avec la chaleur en plus. Après une petite sieste, la journée se termine par un concours de sauts de Tarzan depuis le ponton de l’hôtel. Nous allons rester un jour de plus sur place pour profiter des lieux et reprendre des forces pour la suite du parcours. Nous constatons que le rythme du voyage se ralentit un peu mais c’est peut être normal au bout de presque cinq mois. Certains parlent du cap des trois ou quatre mois mais nous ce serait plutôt cinq! Nous sommes ravis de notre voyage et de tout ce que nous vivons, voyons, découvrons mais apprécions aussi de pouvoir prendre notre temps : la visite de cet après midi est repoussée à demain et les deux nuits au même endroit se transforment en trois… c’est ça aussi faire un long voyage : avoir le temps de prendre le temps!

Notre nouvelle demeure!
Mathilde et Alex prêts à défendre le fort
Les pirates n’ont qu’à bien se tenir !
Un visiteur inattendu
Chacun…
…son…
…style!
On n’oublie pas les devoirs mais en maillot de bain

6 commentaires

  1. Hello les cyclos;
    J’aime bien les expressions « le temps s’est arrêté » et « avoir le temps de prendre le temps » Reposez vous assez pour repartir dans de bonnes conditions et il est normal qu’après 5 mois de vélo vous en ayez besoin surtout les enfants à qui je redis « bravo » Je me demande si les pierres du fort sont du calcaire ou du basalte. Ici plusieurs cérémonies pour le bicentenaire de la mort de Napoléon : encore heureux qu’on se contente de le commémorer sans le célébrer: n’oublions pas qu’il a rétabli l’esclavage et qu’il a fait tuer beaucoup plus de français que le covid… (les Anglais le placent entre Hitler et Staline)

  2. Salut les Amis,

    Des pauses-vacances dans le voyage sont nécessaires pour refaire le plein d’énergie. Refaire tous les jours les sacoches et prendre la route c’est excitant mais également très énergivore. En ce qui nous concerne, la pause à Rio Dulce nous a permis d’engranger de bien beaux souvenirs qui sont à nouveau stimulés par vos superbes photos et vos textes extrêmement bien écrits (et tout ça, ça prend aussi du temps et de l’énergie). Merci donc pour le soin que vous prenez à nous faire voyager avec vous.
    Prenez soin de vous,

    Naïa, Esteban, Lalie, Valérie et Christophe

    1. Merci beaucoup pour votre gentil message. Vous êtes bien placé pour comprendre la vie sur la route à vélo !
      Ca nous fait plaisir que vous appréciez nos récits après avoir lu assidûment les vôtres.
      Amicalement
      Célian, Aurélie, Clélia et Côme

  3. Bonjour !
    J’ai découvert votre voyage il y a peu, et c’est très plaisant de suivre vos aventures, quelle magnifique expérience !
    J’ai regardé en replay le reportage de TF1, c’est très sympa de vous découvrir en mode vidéo.
    Continuez à bien profiter, et effectivement des pauses sont quelquefois nécessaires pour reprendre de l’énergie.
    Merci d’alimenter régulièrement votre blog, c’est vraiment un plaisir de vous suivre !

    Bonne continuation

    1. Bonjour Anne Valérie,
      Merci pour votre gentil message, c’est toujours un plaisir de savoir que nos récits et photos soient appréciés !

Laisser un commentaire