Chichen Itza, au royaume du serpent à plume pour nos six mois…déjà !

DSC01165.JPG
Valladolid - Chichen Itza / 46km / Total 4490km

Ce matin nous nous sommes réveillés au son du réveil… cela faisait longtemps mais aujourd’hui il ne faut pas traîner pour quitter notre lieu de bivouac. Et pourtant nous sommes bien installés dans notre hôtel avec piscine… Oui, nous avons pu planter la tente dans les jardins d’un hôtel juste à côté du site de Chichen Itza, une des sept nouvelles merveilles du monde… et nous avons bien profité de la piscine tout l’après-midi d’hier. On a hésité à aller au cenote situé juste à côté mais entre le prix et le parking bondé, on s’est contenté de pique niquer dans les jardins à l’entrée. Nous avons même pu installer le hamac! Et après ça, nous avons été obligé de passer notre temps à nous baigner, dans la piscine de l’hôtel, pour le plus grand plaisir des enfants.

Une piste cyclable !!!
Pause pic-nic du jour
Une piscine, quel dommage !
Voilà notre campement installé
Chichen Itza - Holca / 56km / Total 4546km

Bref, ce matin nous partons donc tôt pour être à Chichen Itza, dès l’ouverture et tenter d’échapper à la foule… Nous laissons les sacoches à l’hôtel et reviendrons les chercher après la visite. Cela nous fera un petit aller retour de douze kilomètres mais au moins elles seront en sécurité sans avoir besoin de payer 150 pesos par bagage sur le site (et on en a 13!!!).

A notre arrivée, les guichets d’entrée ne sont pas encore pris d’assaut. En revanche nous apercevons une longue file d’attente pour l’accès réservé aux vendeurs ambulants… ça promet! Nos billets en poche nous entrons sur le site et nous tombons rapidement sur la place centrale de l’ancienne cité maya avec sa fameuse pyramide, simplement parfaite! Avec ses escaliers sur chaque côté et ses têtes de serpents sculptées qui nous accueillent, nous sommes sans voix. Et il n’y a presque personne alors on en profite pour faire quelques photos et en prendre plein les yeux. Nous testons aussi l’acoustique : on frappe dans nos mains et on a en écho un bruit d’oiseau !! Nous allons ensuite voir les autres temples de la place où nous admirons les nombreuses figures sculptées de serpents et d’aigles, entre autres. Nous continuons à arpenter le site au milieu des stands des vendeurs qui s’installent petit à petit. Le temple de l’observatoire, et celui situé juste à côté avec ses nombreuses sculptures et macarons, au nous font une forte impression. Et pour terminer en beauté, nous finissons pas le grand terrain du jeu de balles. Le terrain est immense et nous testons là aussi l’acoustique des lieux en tapant dans nos mains et en sifflant: un long écho nous répond. Nous sommes aussi surpris de voir les cercles en pierre dans lesquels les joueurs de pelote devaient faire rentrer la balle. Cela ressemble à une sorte de panier de basket mais à la verticale! Nous n’oublions pas de passer voir le cenote sacré avant de partir même si la couleur de l’eau n’incite pas à la baignade.

Pyramide de Kukulcán
Tendez l’oreille…
Temple des guerriers Jaguar
Plateforme des crânes
« buen precio, buen precio,… »
Observatoire astronomique
Côme en pleine contemplation
Terrain de jeu de balle

Nous partons après deux heures de visite alors que des hordes de touristes sont en train d’arriver. Nous sommes ravis d’être arrivés et partis tôt pour profiter des lieux en toute tranquillité. Même si c’est très touristique et que l’on peut regretter la présence des vendeurs ambulants au pied des temples, cela reste un site magnifique et incontournable. C’est notre quatrième site maya, et probablement le dernier, et le plus décoré de ceux que nous avons fait. Chaque site a ses particularités et nous avons apprécié chacun d’eux. Les sites sont tellement différents que nous ne regrettons pas de les avoir tous fait.

Après cette superbe visite, nous récupérons les sacoches et roulons jusqu’au village de Piste où nous nous arrêtons dans une petite échoppe pour déjeuner. Au menu du jour ce sera poulet grillé et costillas accompagné de riz et de tortilla…et en dessert de bonnes mangues juteuses et sucrées!

Nous voilà enfin prêt à débuter notre journée de vélo. Il est temps à quatorze heures… Nous avons repéré un cenote à une quarantaine de kilomètres où l’on peut se baigner et… bivouaquer?!?! Nous avons un peu de mal à y croire mais on va tenter le coup…

La route est plutôt agréable et sans trop de circulation. Il faut dire que nous sommes dimanche. C’est un jour un peu particulier au Mexique (ce n’est pas seulement nos six mois de voyage) mais ce six juin, c’est jour d’élections au Mexique. Ce sont des élections importantes car il s’agit de renouveler 500 députés mais également plus de 20 000 postes locaux. Manifestement les mexicains se sont mobilisés car dans les villages que nous traversons nous voyons de longues files d’attente devant les bureaux de vote.

Devant un bureau de vote

Quant à nous, nous roulons sous une chaleur que nous n’avions pas connu depuis longtemps! Il fait chaud et nous rêvons de mer, de cenote, de tuyau d’arrosage…bref n’importe quoi fera l’affaire pour nous rafraîchir! Au bout d’une quinzaine de kilomètres nous faisons une pause dans un village pour acheter des boissons fraîches maison dont un litre de pina colada ( sans alcool bien sûr !) mais aussi de bonnes glaces! Il faut bien ça pour tenir le coup jusqu’au cenote…

Une fois sur place, reste encore à savoir si nous pourrons y passer la nuit? Nous posons la question en achetant les billets d’entrée…et pour le même prix nous pouvons rester! On nous indique un endroit au milieu des arbres à côté de l’entrée où installer la tente. Il y a même une table, des chaises et des toilettes!! Quant à l’accès au cenote c’est juste un rêve: un petit cenote entierement sous terre avec une eau limpide. Les vélos sont rapidement posés et nous troquons nos tenues de cyclistes pour nos maillots de bain, toujours à portée de mains! Quel bonheur de terminer cette journée en barbotant dans une eau limpide et fraîche en admirant des stalactites au dessus de nos têtes… Le Yucatan est clairement en train de nous plaire : chaque jour une nouvelle surprise, des lieux de bivouac simples beaux et accessibles et une baignade presque tous les jours! On valide…Et on se dit que pour fêter nos six mois nous avons été très gâtés !!!!

Podemos acampar aqui ??
Oui!!! On va pouvoir s’installer là !!
Et se rafraîchir tranquillement
Puis chacun à son poste ! Célian au tipi, Clélia à la filtration de l’eau

3 commentaires

  1. Hello les cyclos;
    Absolument MAGNIFIQUE et quel cadeau pour commencer ma journée. Encore une fois rien ne vaut un compte rendu vécu qui n’a rien à voir avec un reportage de professionnel de la télé. Vos photos sont bien choisies. Pour l’échec de Côme (l’écho) peut-être n’était il pas exactement au bon endroit ? Si Jésus revenait, il chasserait les marchands du temple (la seule violence qu’il se soit autorisée) mais que ferait-il des touristes qui par leur seule présence dégradent la beauté du site ? Merci encore et bon pédalage. Cordialement.

    1. Bonjour Christian,
      Encore pour vos commentaires toujours aussi pertinents !
      Pour l’écho avec le bruit d’oiseau, Côme n’arrivait à taper assez fort avec ses petites mains…
      Bonne continuation à vous
      Cordialement

Laisser un commentaire