Entre eaux chaudes et eaux Azul notre coeur balance…

wp-1615342587788.jpg

Ce matin nous nous sommes réveillés après une nuit bien pluvieuse… heureusement nous sommes bien à l’abri dans notre petite maison! Nous espérons que cela ne va pas durer toute la journée car nous avons prévu une randonnée dans le parc du volcan Tenerio pour voir le fameux Rio Céleste et ses eaux turquoises… Nous ne pourrons pas nous y baigner mais ce n’est pas bien grave car nous avons eu notre quota la veille.

La Fortuna

Hier nous avons en effet passé notre après midi aux sources chaudes de la rivière Tabacon. La région est réputée pour ses eaux thermales et de nombreux spa tous plus luxueux les uns que les autres bordent la route menant au volcan Arenal. Mais  nous avons également appris qu’il est possible de se baigner directement dans la rivière, gratuitement, au milieu des locaux. Les lieux ne sont pas difficiles à trouver, ils se situent juste après un grand hôtel au niveau d’un pont avec des dizaines de voitures garées de chaque côté de la route! Il suffit ensuite de prendre le chemin qui conduit sous le pont pour rejoindre la rivière. Cela nous fait penser à un petit torrent de montagne tellement l’eau est claire et transparente. En revanche lorsque nous mettons les pieds dans l’eau, nous sentons bien la différence : à la place d’une eau froide nous trouvons une eau bien chaude ! Nous sommes au bon endroit ! La rivière est parsemée de petits bassins naturels fermés par de petits rochers. Nous nous installons dans l’une d’elle et nous profitons de l’eau chaude pour nous délasser. Les enfants jouent dans le courant pendant que nous discutons. Pour l’occasion, nous avons retrouvé Jean Marie que nous avions rencontré à Parismina. Il est venu passer quelques jours à La Fortuna et c’est avec grand plaisir que nous passons l’après-midi en sa compagnie, en plus de celle des parents de Célian. Tout le monde apprécie l’endroit, certes moins confortable que le spa situé juste au dessus, mais tellement plus typique et dépaysant : ce n’est pas tout les jours que l’on peut se baigner dans une eau aussi chaude en pleine nature! Nous avons même une petite surprise avant de repartir : des coatis sortent de la forêt et viennent tourner autour des sacs posés le long de la rivière… C’est la première fois que nous en voyons et manifestement ils savent qu’ils peuvent trouver de la nourriture ici! Nous voici en tout cas bien reposé pour faire la randonnée prévue le lendemain…

Parc volcan Tenerio

Aujourd’hui la journée a été un peu plus active avec au programme la découverte du Rio Céleste située au pied du volcan Tenerio. Nous partons de bonne heure car nous avons plus d’une heure et demi de voiture pour nous y rendre. Nous passons également prendre Jean-Marie au passage qui nous aide à chercher notre route… Et nous ne sommes pas trop de cinq adultes pour comprendre le trajet calculé par le GPS qui nous rallonge de plus de trois quatre d’heure !! Après comparaison entre deux téléphones, le GPS et la carte papier, nous parvenons à la conclusion que le GPS ne connait pas la route directe qui est indiquée sur les autres cartes. Nous décidons de ne pas suivre le GPS et de bifurquer là où la route inconnu se trouve en espérant ne pas avoir besoin de faire demi tour… Entre temps, le ciel s’est couvert et la pluie vient rafraîchir un peu l’atmosphère. Heureusement nous avons de la chance : la route inconnue est bien là où nous le pensions et lorsque nous arrivons au parc, la pluie a cessé. Les conditions sont réunies pour une belle visite !

Nous voilà partis pour faire le chemin menant à la cascade du Rio Céleste puis au Rio Azul et pour finir aux bains bouillonnants où l’on nous prévient que l’on ne peut pas se baigner ! Nous voilà avertis! Nous avançons au milieu d’une forêt primaire dense et d’un vert intense. Au bout d’un kilomètre, nous parvenons aux 250 marches descendant à la cascade…qu’il nous faudra remonter. A peine avant nous entamer la descente que nous entendons déjà le bruit de la chute d’eau. Et lorsque nous arrivons la vue est splendide: le bleu de l’eau est aussi turquoise que sur les photos que nous avions vues! Nous remontons ensuite l’escalier bien raide pour poursuivre notre balade direction la jonction entre les deux rivières ou l’on peut voir la différence de couleur entre les deux. Effectivement, là où les deux rio se rejoignent, l’un est bien bleu et l’autre transparent. Le chemin continue ensuite vers des bains bouillonants témoignage d’une activité volcanique bien présente. Rien qu’à l’odeur, nous devinons que nous sommes arrivés : senteur oeuf pourri garantie mais le spectacle n’en est pas moins saisissant. L’eau bouillonne quelques mètres plus bas en sortant directement de la montagne.

Au pied de la cascade
Là où les deux rio se rejoignent
Bain bouillonnant

Et pour finir en beauté la visite, le chemin nous conduit au point de rencontre entre les deux rivières qui donnent cette couleur si particulière à l’eau. Un panneau explicatif nous en indique l’origine: ami chimiste bonjour! Il s’agit d’une réaction due au ph de l’une des rivières qui crée un minéral spécifique dont les particules qui restent en suspension filtrent les rayons du soleil : seuls les tonalités bleues passent. Il ne s’agit que d’un résumé sommaire de ce que nous avons compris, donc pardon pour les éventuelles erreurs! Ça reste superbe et nous avons adoré cette balade qui vaut vraiment le coup. Et pour info, il est inutile de prendre la visite guidée que l’on essaie de vous vendre à l’entrée : le chemin est parfaitement balisée et les explications du guide ne sont pas du tout indispensables. Nous avons eu également la chance de pouvoir profiter du site avec très peu de monde… à cause du Covid et nous n’allons pas nous en plaindre! Petits et grands se sont émerveillés devant la couleur de l’eau et les 6 km sont passés sans s’en rendre compte. Les enfants étaient ravis de discuter avec leurs grands parents et de passer du temps avec eux à échanger sur nos nouvelles découvertes et sur les moments que nous avons vécu jusque là. Entre le fait de ne plus être seulement tous les quatre et de nous déplacer facilement en voiture, nous avons clairement l’impression de faire une pause dans notre voyage et de découvrir le pays d’une autre manière…un peu plus rapide. Ce qui est sûr c’est que nous continuons à savourer chaque instant : ça doit être ça la Pura Vida !

Rio Céleste
Le lieu où le phénomène magique de produit !!

1 commentaire

  1. On peut dire que vous avez choisi un bon créneau pour quitter la France car vous échappez non seulement à l’hiver mais à une ambiance plombée par les conséquences du covid et de ses variants… Ici pas question de se baigner ailleurs que dans sa salle de bain. Heureusement qu’on peut encore faire du vélo sans autorisation auto-produite et rayon limité.. Bravo à Papy-Mamy pour avoir fait le voyage.

Laisser un commentaire