On the road to the pacific coast!

DSC07704.JPG

Ce matin nous nous sommes réveillés après notre première nuit passée sur la côte pacifique, une découverte pour tout le monde, petits et grands! Hier, nous avons en effet quitté la région de Monteverde pour rejoindre la ville d’Uvita en bord de pacifique. En à peine quelques heures de route, nous sommes passés des alpes suisses aux palmiers et cocotiers, avec la température qui va avec. Quel changement de décor après ces quelques jours passés au milieu des montagnes et d’une végétation luxuriante. Nous avons troqué les verts pâturages contre les eaux bleues du pacifique.

Monteverde

Pour profiter de toute la richesse de la faune de la forêt de Monteverde nous avons visité la réserve de Curi Cancha accompagné d’un guide. Chacun y est allé de son souhait sur l’animal qu’il espérait voir : quetzals et toucans sont arrivés en tête, deux des animaux emblématiques du Costa Rica. Nous étions toutefois prévenus que le quetzal est assez dur à apercevoir et nous avons tous croisé les doigts pour en voir un. La réserve en elle-même est particulièrement agréable avec des sentiers ombragés au milieu d’arbres et notamment de ficus tous plus hauts les uns que les autres. Notre guide nous conduit directement vers un grand arbre lieu préféré des quetzals…Nous nous approchons sans trop y croire, et là, nous voyons non pas un mais deux quetzals, un mâle et une femelle!! Leurs couleurs sont magnifiques et nous n’en revenons pas de notre chance. Grâce aux jumelles du guide nous avons tout loisir de les admirer. Lorsque nous les avons bien observés, nous quittons nos quetzals pour tenter de trouver d’autres oiseaux ou animaux. Nous découvrons différentes sortes d’oiseaux dont nous avons bien sûr oublié le nom depuis mais qui sont tous plus impressionnants les uns que les autres, que se soit par leur taille, leur couleur, leur cri ou leurs sortes de moustaches… Au bout d’un moment, le guide nous demande d’écouter et nous entendons un chant d’oiseau un peu spécial : c’est le Toucan!! Il se précipite en s’orientant au son et nous parvenons à le voir! Et voilà mission accomplie! Nous avons réussi à voir les deux oiseaux mythiques dont nous rêvions. Nous croisons également un écureuil, des agoutis (sorte de gros rats) et pour finir des colibris à foison! Encore une fois, nous sommes émerveillés par leurs couleurs chatoyantes, du vert émeraude, du mauve scintillant et des jaunes irisés. Mais quelle belle visite et nous ne regrettons pas d’avoir pris un guide. Il nous a appris plein de choses sur la faune et la flore locales avec patience et passion. Il nous a laissé le temps d’observer autant que nous le souhaitons les animaux, a pris des photos avec son télescope et répondu à toutes nos questions.

Monteverde - Uvita

Le lendemain, nous avons pris la route direction la côte pacifique. Nous avons quatre heures de route pour rejoindre notre prochain hébergement à Uvita, petite ville en bord de mer. La première partie de la route est bien tortueuse et nous sommes obligés de nous arrêter à plusieurs reprises car Clélia a un peu de mal à supporter les virages. Lors d’une de ces pauses, nous sommes abordés par deux costaricaines qui nous proposent leur aide. Après leur avoir expliqué que nous faisons juste une petite halte pour notre fille, elles nous conseillent sur ce qu’il y a à voir ou faire près de chez elles et vont jusqu’à nous ramasser des fruits dans un arbre de leur jardin. Quel accueil et quelle gentillesse! Nous poursuivons notre chemin en direction d’un pont que Célian a repéré du haut duquel on peut voir des… crocodiles! Et effectivement ils sont bien là et il y en a plein. Ils sont énormes et même à bonne distance, leurs mâchoires sont impressionnantes. Nous ne faisons pas les fiers et nous retournons vite dans la voiture. Plus nous approchons de la côte pacifique et plus il fait chaud et le paysage se fait plus aride. Tout à coup, au détour d’un virage, nous l’apercevons enfin : l’océan pacifique, dans lequel se jette les montagnes. Entre le vert des montagnes, le bleu de l’eau et le blanc de l’écume des vagues, nous sommes conquis. Nous avons la chance de pouvoir faire notre pause déjeuner dans un petit restaurant en bord de plage où nous dégustons poissons et fruits de mer. Nous trempons également nos orteils pour la première fois dans cet océan et l’eau est… bien chaude. Il nous tarde maintenant de pouvoir nous y baigner. Nous arrivons en fin de journée à notre logement où les enfants découvrent la piscine!! Et rien de tel qu’une bonne baignade collective pour se remettre de notre chaude journée de voiture.

wp-1615866854971.jpg
La côte pacifique au loin
wp-1615866854830.jpg
wp-1615866854805.jpg
Arrivée au bord du Pacifique
wp-1615866854775.jpg
Uvita

Après une bonne nuit de sommeil, nous voilà partis ce matin à la découverte du parc Marina Ballena avec sa fameuse plage qui se termine en queue de baleine. Le parc est juste à coté de notre logement et nous pouvons nous y rendre à pied. L’accès à la plage est payant car elle se situe dans un parc naturel mais cela vaut vraiment la peine d’y aller. Nous découvrons une plage immense, propre, bordée de palmiers et de cocotiers et…presque personne! Il ne nous faut pas longtemps pour nous jeter dans l’eau et apprécier les eaux chaudes de ce nouvel océan. Le paysage est splendide avec de chaque coté de la plage la vue sur les montagnes qui plongent directement dans la mer. Nous marchons ensuite jusqu’à la fameuse queue de baleine où Célian s’essaie au drone mais pur une fois il a de la concurrence… Cela semble être le hot spot du drone et nous en voyons trois ou quatre autour de nous. C’est beau mais qu’est-ce qu’il fait chaud! Ce n’est donc qu’en fin de journée que nous nous rendons sur une autre plage du parc pour admirer le coucher de soleil. Là encore, la vue est spectaculaire et l’eau toujours aussi chaude, même si les enfants préfèrent la piscine! Il faut dire qu’il y a un toboggan aussi… Cela ne nous empêche pas de profiter du soleil qui se couche dans l’océan, cet océan qui nous fait tant rêver depuis des années. Nous mesurons la chance que nous avons d’être là et ne nous lassons pas de ce paysage… De retour à notre petite maison, les enfants se précipitent dans la piscine pour retrouver le toboggan et c’est encore plus rigolo de nuit. Nous avons complètement changé de cadre et d’environnement et nous avons hâte d’en découvrir encore plus.

wp-1615866854722.jpg
La fameuse queue de baleine avec nous 6 au milieu !!
wp-1615866854697.jpg

1 commentaire

  1. Je commençais à m’inquiéter de ne pas avoir de vos nouvelles et me voilà archi comblé avec ce nouveau reportage. Encore un grand merci de régaler ainsi vos suiveurs assidus. Ces oiseaux sont de vraies merveilles et les mésanges de mon jardin que je nourris et que j’abrite (les pesticides les privent des chenilles et insectes dont elles nourrissent leurs couvées) me semblent bien ternes à côté…Bonne route et soyez prudents. Cordialement

Laisser un commentaire