Sous le soleil de Carthagène

DSC06066.JPG
San Pablo - Carthagène / 67km / 260m D+ / Total 1460km

Hier nous nous sommes réveillés au son du ventilateur de notre chambre inespérée trouvée en fin de journée. Nous avons eu un petit raté au niveau du réveil que nous avons juste oublié d’enclencher…Nous nous levons et nous partons donc plus tard que prévu. Nous arrivons un peu avant neuf heures mais nous sommes déjà en sueur après avoir chargé les vélos. Nous faisons le plein d’eau et nous voilà sur la route ! L’avantage c’est que comme la route est plate, dès que nous roulons nous avons de l’air et ça fait du bien…Comme la veille, le paysage qui nous entoure est aride et nous traversons de temps à autres des petits hameaux. La route est un peu plus vallonnée que les autres jours et nous alternons des petites descentes et montées, rien de bien difficile…tant que le soleil n’est pas à son Zenith. Nous empruntons bientôt l’autopista del sol, tout est dit! Nous nous rapprochons de nouveau de la côte Caraïbes et de la belle ville de Carthagène que nous devrions atteindre en fin de journée. Il ne reste qu’un détail à régler : trouver le bon chemin! Deux routes s’offrent à nous mais nous ne savons pas laquelle est la mieux… Le plus sûr reste tout simplement de poser la question. Ça tombe bien nous avons devant nous un camion avec des hommes qui travaillent pour l’autoroute. Ils nous conseillent de rester sur l’axe principal et…remplissent nos gourdes d’eau fraîche ! Un tel geste non seulement nous fait le plus grand bien mais nous réchauffe le coeur!

Départ de notre motel
Entre villes touristiques et villages de campagne, le contraste est saisissant
Dur dur quand il n’y a pas d’ombre
Pause glaces/boissons fraîches

Le soleil tape de plus en plus fort et c’est en fin de matinée que nous nous trouvons face aux montées les plus difficiles. Nous cherchons sans tarder un lieu pour nous arrêter mais c’est évidemment à ce moment-là qu’il n’y a rien! Nous ne sommes pas inquiets car nous ne sommes qu’à quelques kilomètres d’une ville…mais qui se trouve en haut d’une petite montée. Un dernier effort et nous voilà installés à l’ombre dans une petite échoppe de bord de route. Nous commandons sans tarder des boissons fraîches pour tout le monde que nous sirotons avec plaisir. Nous prenons tout notre temps pour manger puis refaire le plein d’eau avant de repartir. Bonne nouvelle : Carthagène est à peine à vingt kilomètres et ce n’est que de la descente, ce qui veut dire zéro effort et air frais! Et lorsque nous apercevons au loin les premiers gratte ciel de la ville c’est un cri de joie pour tout le monde… Par contre, c’est une grande ville et nous faisons une dizaine de kilomètres dans le traffic avant de parvenir au centre historique. Quel contraste avec les villages que nous avons traversés les deux derniers jours!

Nous avons trouvé un logement via Airbnb près du centre dans le quartier Getsemani réputé plus tranquille et un peu arty. Nous ne sommes pas déçus : l’appartement se trouve dans une petite rue surplombée de parapluies multicolores ! Les murs eux sont décorés de peintures aux couleurs tout aussi vives, il y a de la musique et des petites boutiques d’artisanat… Ce petit aperçu de Carthagène suffit déjà pour nous conquérir ! Et pour ne rien gâcher notre appartement est un peu en retrait de la rue et donc au calme. Nous sommes au bon endroit pour profiter de la ville tout en étant a l’écart de l’agitation. Nous passons une soirée tranquille en regardant un épisode de l’émission préfèrée des enfants en ce moment : les routes de l’impossible, spécial Colombie ! Nous avons nos petits rituels sur la route et le weekend ils ont le droit de regarder un film ou une émission. Nous sommes sur la route mais nous avons quand même notre petit confort !

Arrivée dans la ruelle de notre appartement
Carthagène - 15km - Total 1475km

Ce matin, nous partons à la découverte du centre historique de Carthagène, ville la plus visitée de Colombie, et ce n’est pas pour rien! Nous tombons sous le charme des remparts centenaires qui entourent la vieille ville et protègent ses maisons coloniales colorées. Une bonne surprise nous attend en traversant un parc sur le chemin, nous voyons notre premier paresseux!! Il est accroché dans un arbre au dessus de nos têtes et semble nous regarder en souriant! Par contre, nous avions prévu de visiter le musée de l’or Zenu mais manque de chance il est fermé pour travaux… Nous nous rendons donc au musée de l’Inquisition qui regroupe une exposition sur l’Inquisition en Colombie mais également l’histoire de Carthagène, surnommée La Heroica car elle a subi et supporté plusieurs sièges. Nous en apprenons plus sur la région et l’indépendance de la Colombie sauf que tout est en espagnol donc pour Célian et les enfants c’est un peu difficile à comprendre…Nous sommes quand même contents de cette pause culturelle ainsi que de retrouver une ville avec un centre historique aussi ancien. Le seul inconvénient ce sont les nombreuses sollicitations des vendeurs ambulants qui nous proposent des bracelets, des lunettes des chapeaux ou des photos avec des dames en habits traditionnels…

Nous nous régalons avec les « jugos naturales » !
Nous profitons du petit matin pour découvrir la ville presque seuls !
Musée de l’Inquisition…

Pour terminer la journée, nous devons faire réparer la roue du Pino et nous rendre à la plage ! Célian a repéré une boutique de vélo sur la route de la plage de Bocagrande c’est parfait! Une petite halte à la boutique de vélo et quelques minutes plus tard le rayon est changé…c’était vraiment trop facile! Et maintenant place à la baignade! Ce n’est pas la plus belle plage que nous ayons eu avec ses grands buildings en front de mer mais après une chaude journée c’est un régal. L’eau est toujours aussi chaude et nous nous amusons à sauter dans les vagues jusqu’au coucher du soleil…Le retour à l’appartement se fait de nuit a vélo une grande première qui nous permet de profiter d’un peu d’air frais, quoi de mieux pour terminer cette bien belle journée !

Arrivée dans le quartier Bocagrande aux airs de Miami…

2 commentaires

  1. C’est bientôt la fin de votre périple en Colombie?
    En tout cas, ici, malgré le froid hivernal, vous parvenez bien à nous faire ressentir la chaleur (au sens propre comme au figuré) de la Colombie.
    Savez-vous déjà comment vous allez rejoindre le Panama?
    Bonne continuation à vous.

    1. Nous devions aller au Panama par bateau depuis Carthagène mais ils ne font pas les liaisons en ce moment. Aussi la frontière terrestre Panama Costa Rica est fermée. Du coup, on va aller directement au Costa Rica en avion. Apres le Nicaragua est ouvert par la route 😊

Laisser un commentaire