Une journée un peu spéciale…

DSC09720.JPG
Tactic - Santa Catalina / 59km / 470m D+ / Total 3173km

Ce matin nous nous réveillons au son de la télé française ou presque. C’est aujourd’hui qu’est diffusé le reportage fait par TF1 lors de notre voyage en Colombie. Nous avons donc mis le réveil pour être prêt à regarder ça à 6 heures 50. Nous avons hâte de voir le reportage et revivre le début de notre aventure mais surtout très peur car nous n’avons vu aucune image. Nous ne savons pas ce qu’ils vont raconter sur nous… Ça y est c’est parti le reportage commence! Nous revoyons avec plaisir les paysages d’Equateur et de Colombie. Nous regardons amusés nos petites aventures et surtout les commentaires des enfants, spontanés! On ne dira rien des quelques inexactitudes du reportage : non nous ne sommes pas des cyclistes aguerris, nous n’avons pas fait 1700 m de dénivelé en une journée ni parcourus 80 km en 3 heures, même si on aurait bien aimé parfois! Sinon, nous avons l’impression que le reportage est plutôt fidèle à ce que nous sommes et ce que nous avons vécu, c’est déjà un grand soulagement. Évidement Aurélie a les larmes aux yeux en revoyant ces images : émue de revoir les gens rencontrés depuis le début du voyage et de nous voir réaliser notre rêve, en famille. Et puis, il y a aussi tous les messages que nous recevons de la famille, des amis, d’inconnus qui nous suivent, et tout cela nous touche au plus haut point. Difficile de partir ce matin, partagés entre la Colombie, la France et le Guatemala… Nous voudrions répondre à tout le monde mais l’heure tourne alors on se fait une raison et on prépare les sacoches…le sourire aux lèvres! Lorsque nous sortons enfin de la chambre d’hôtel, le gentil gérant vient nous aborder et nous offre bananes, bouteilles d’eau et même un gros paquet de crackers! Il ne veut pas nous laisser partir on dirait et nous sommes ravis de faire une petite séance photo avec lui et son épouse. Nous voilà enfin sur la route…du supermarché ! La sacoche nourriture est quasi vide et nous préférons avoir ce qu’il faut pour les prochains jours. Alors, on y passe rapidement et on file… Mais on fait 500 mètres et Aurélie crève ! Célian est efficace sur la réparation, ça rattrape un peu notre début de matinée…Et pourtant on avait tellement envie de rouler après notre journée de bus d’hier.

Petit déj’ devant TF1…
Une petite photo souvenir
Elle est où la fuite??

Pour nous rendre à Tactic et reprendre la route du Nord, nous avons pris trois bus : un mini van puis un mini bus qui nous a conduit à un grand bus. Nous sommes partis du Lac Atitlan direction Guatemala city en mini van à 8 heures du matin. Cela aurait dû être là partie confortable du trajet : un mini van pour nous tout seul et sans arrêt. Mais c’était sans compter sur la route pleine de virages et disons que Clélia est un peu sensible…Alors des arrêts, il y en a eu plein, avant qu’elle ne s’endorme épuisée. Après ces trois heures de route éprouvantes nous sommes déposés au bureau de la compagnie de bus pour aller à Tactic. C’est un minibus et les vélos sont mis sur le toit… Pour faire quatre heures de bus, ça ne va pas être top mais bon on se fait une raison. Sauf qu’en fait ce minibus nous amène à la gare routière où nous attend un bus bien plus grand et confortable et les vélos sont mis en soute ! Ouf, tout le monde est soulagé…Cette fois ci le trajet se passe sans problème pour Clélia. Ouf aussi pour ça ! Surtout que le trajet va durer cinq heures, à s’ennuyer… Cela nous rappelle pourquoi nous aimons tant voyager à vélo!

Et ce matin, malgré un départ peu efficace, nous apprécions de nouveau la beauté des paysages qui nous rappellent un peu la Colombie d’ailleurs : des montagnes bien vertes avec le retour des bananiers et des cocotiers… Nous en profitons car nous allons quitter la montagne pour retrouver plus de plat et de chaleur. Le changement de région se voit aussi dans la tenue des femmes :  les jupes sont plus amples et la ceinture a laissé place à un haut large dentelé. Nous avons la chance d’avoir beaucoup de descentes ce qui facilite bien notre progression et notre acclimatation : Eh oui il fait de nouveau chaud et nous recherchons l’ombre! Nous parvenons tout de même au village prévu en fin d’après midi sauf que pour bivouaquer c’est mal parti : l’hôtel balneario que l’on nous a indiqué ne veut pas qu’on plante la tente. Et c’est apparemment le seul du village… Nous poursuivons notre chemin qui nous conduit à la mairie. Nous allons nous renseigner et on nous propose de nous installer sur le trottoir à côté de l’espace réservé au moto…en plein milieu du village! Nous ne sommes pas très exigeants mais quand même… Nous déclinons en leur expliquant que nous avons besoin d’un gazon pour la tente. Et ils nous proposent : le stade de foot ! Mais c’est parfait, une herbe bien verte, de la place, du calme et même une douche. Nous voilà bien installés pour cette nuit après cette journée particulière avec le coeur un peu en France et en Colombie.

On n’est pas bien là ?
On se sent tout petit !
Nouvelle région, nouvelle tenue!
On suit le guide pour aller au stade de foot
Bonne nuit!

9 commentaires

  1. Hello les cyclos;
    Etant un inconditionnel de « B. O .T. W  » C’est avec un très grand intérêt que j’ai suivi » grands reportages » (visible aussi en replay) Etiez-vous suivi par un reporter à vélo ? Quel souci dans les rues Medelin au milieu d’un circulation anarchique ! Le pb des freins à disque hydrauliques sur tandem c’est l’usure prématurée des plaquettes (je connais, j’en ai un) Par contre, les disques sont très robustes car ils sont surdimensionnés. Les jantes et les rayons sont aussi très sollicités (Je n’ai plus de pb depuis que je roule avec des roues  » D T Swiss » Les 10 « Charlots de Bretagne » étaient attendrissants et montraient toutes les erreurs à ne pas faire quand on part à vélo ne serait-ce que partir à 10. Instructif donc pour ceux qui seraient tentés de le faire. Quant à moi et comme Brassens: « Bande à part Sacrebleu, c’est ma règle et j’y tiens » je vous épargne la suite … Bonne route à vous. Bien cordialement

    1. Bonjour Christian ! Ils avaient un fourgon pour nous suivre. Mais quand nous sommes arrivés à Medellin , nous nous sommes faufilé à travers les bouchons et nous les avons semés… Du coup, ils ont trouvé une moto , c’est là qu’ils ont filmé l’écart de Clélia qui a été largement mis en avant alors c’était un micro événement pour nous. Sur le Pino, après avoir changé les plaquettes, nous nous sommes rendu compte que la durite de frein fuyait, certainement sur le petit chemin qui menait à l’atelier de Manuel. Il nous a super bien aidé et accueilli, nous sommes contents qu’ils aient parlé de lui. Quand à l’autre famille, nous trouvons intéressant de montrer qu’on peut partir en vacances à vélo presque sur un coup de tête ! Merci pour tous vos messages, bien cordialement, Célian et Aurélie

      1. Hello les cyclos
        Merci pour ces précisions intéressantes, en tout cas malgré ces quelques improvisations le reportage était réussi et restait très « live ». Encore bravo à vous 6 … Bien cordialement

  2. Bonjour la famille Cayzac,
    Nous avons regardé le reportage sur TF1 de votre épopée (du moins, le début) avec grand intérêt car nous avons nous aussi réalisé un voyage de ce style, certes pas aussi grand et pas aussi loin (nous avons parcouru 1100 km du Sud vers le Nord de la France) mais ça a donné envie de repartir sur les routes. C’est le 2ème reportage où nous voyons des familles partir à l’étranger pour réaliser des « grands voyages » et ça mûrit dans nos têtes. Il se pourrait qu’un jour, nous franchissions le pas également (nous l’espérons). En tout cas, bravo à vous 4 et continuez, vous avez 5 nouveaux adeptes de votre aventure et nous ne manquerons pas de suivre le récit au fur et à mesure de votre évolution.

    1. Bonjour et merci pour votre message. L’idée a germé de notre côté lorsque nous avions vu un reportage de familles qui partaient plusieurs mois à travers le monde. Si vous franchissez le pas (et on vous le conseille !!!!) nous aurons l’impression d’avoir transmis un relais ☺️

  3. Bonjour,

    Je vous suis depuis un moment sur votre blog.
    Bien évifemment, j’ai regardé avec grande attente le reportage sur votre passage en Colombie.
    Bonne continuation, je voyage par procuration.
    Profitez bien tous ensemble.

    Cordialement,

    Sylvie

  4. Salut Les amis de L’Houmeau.
    Profitez bien, on vous suit et on pense à vous à la maison! Quelle belle aventure…

Laisser un commentaire